Les aphtes sont des ulcérations jaunâtres aux bords bien nets entourées d’un liseré rouge. Ils siègent principalement au niveau de la cavité buccale, sur le bord des lèvres ou à l’intérieur des joues. Douloureux, l’aphte est toutefois bénin et guérit spontanément en 1 semaine.

L’aphte simple ne doit pas être confondu avec d’autres pathologies, plus rares mais plus graves, telles que la maladie de Behçet, la primo-infection herpétique, etc.

Quels sont les facteurs de risque ?

L’apparition d’aphtes est favorisée par :

  • l’ingestion d’aliments riches en histamine (citron, raisin, chocolat, amandes…),
  • certains médicaments (substituts nicotiniques, AINS, antipaludéens),
  • un stress psychique, une fatigue physique,
  • des changements hormonaux,
  • une carence en vitamines ou minéraux.

 

Quels traitements contre les aphtes ?

Les aphtes cicatrisent d’eux-mêmes sans traitement en 7 jours. Toutefois, il existe des solutions pour calmer la douleur et accélérer la cicatrisation.

Première solution : utiliser un bain de bouche antiseptique à raison de 2 à 3 bains / jour. Il est également possible de réaliser son propre bain de bouche, soit en laissant fondre 1 gramme d’aspirine dans un demi-verre d’eau, soit en diluant 1 cuillère à café d’acide borique dans un verre d’eau. A réaliser après chaque repas. Ne pas avaler.

Seconde possibilité : opter pour un traitement sous forme de comprimés dès 6 ans.

Chez l’adulte, les spécialités peuvent contenir :

  • un cicatrisant (vitamine B6 ou extrait de rhubarbe),
  • un antibactérien (chlorhexidine, héxétidine),
  • un antalgique local (salicylate de choline, lidocaïne, tétracaïne).

Attention : le traitement ne doit pas durer plus de 5 jours au risque de déséquilibrer la flore buccale.

Quelques conseils pour prévenir les aphtes

 

Quelques règles d’hygiène de vie permettent de réduire le risque de récidives :

  • choisir une brosse à dents souple, se brosser après les 3 repas principaux,
  • choisir un dentifrice gencives sensibles (EmoformHoméodentParodontaxParogencyl, Sanogyl)
  • éviter de manger des aliments riches en histamine (fraises, raisins, citrons, agrumes, chocolat, amandes etc.),
  • lutter contre le stress et la fatigue, en pratiquant une activité physique régulière,
  • avoir recours à un complément alimentaire pour renforcer les défenses immunitaires (Bion 3 adulte activateur de santéAlvityl défenses)

En cas d’aphte, pensez également à utiliser une substance filmogène (BloxaphteHyalugelUrgo aphtes) pour protéger l’ulcération au cours du repas et ainsi limiter les douleurs.

Aphtes : quand faut-il consulter ?

Consultez votre médecin :

  • si les aphtes récidivent plus de 4 fois par an,
  • s’ils apparaissent en nombre importants,
  • s’ils apparaissent à différents endroits,
  • si leur taille dépasse 1 centimètre,
  • s’ils mettent plus de 2 semaines à cicatriser,
  • s’ils saignent,
  • si la douleur est trop forte,
  • si d’autres symptômes s’ajoutent à leur apparition.

Partager

Partager cette page avec vos amis