L’épilation à la cire arrache les poils à la racine, laissant la peau douce pendant environ 3 semaines. Grâce aux multiples déclinaisons de cire (cire froide, cire chaude, cire tiède, cire orientale), cette méthode s’adapte à tous les types de peaux et à toutes les zones du corps. Pour choisir la méthode adaptée à vos besoins, suivez le guide.

Préparer sa peau à l’épilation

Avant toute épilation à la cire, il est nécessaire de préparer sa peau. Un gommage régulier permet d’éliminer les cellules mortes et ainsi d’éviter les poils incarnés. Une bonne hydratation est également essentielle puisque la cire a tendance à se casser sur une peau sèche.

L’application de la cire doit se faire sur une peau propre et sèche. L’idéal est de prendre une douche avant l’épilation pour éliminer toute trace de déodorant ou de crème hydratante et d’attendre que la peau ne soit plus humide avant de commencer. En cas de transpiration, le talc permet d’éliminer l’humidité notamment au niveau des aisselles.

La cire chaude ou tiède

L’épilation à la cire chaude est la méthode la plus efficace : la chaleur que la cire procure ouvre les pores et facilite la sortie des poils. Elle se présente sous forme de pot à réchauffer au micro-ondes ou de roll-on électrique chauffant. Pour éviter le risque de brûlures, il est possible d’utiliser une cire tiède, vendue sous forme de billes de résine. Ces deux cires peuvent être utilisées sur les jambes, les aisselles et le maillot.

La cire chaude dilate les vaisseaux sanguins. Elle est donc déconseillée aux femmes enceintes, aux peaux sensibles et aux personnes atteintes d’insuffisance veineuse et/ou de varices.

Avant d’appliquer la cire chaude ou tiède, il est important de vérifier sa température sur le poignet. Voici le processus d’application de la cire chaude avec et sans bandes.

Dans le cas d’une épilation sans bandes :

  • déposer un peu de cire dans le sens de la pousse des poils,
  • appuyer la spatule sur la cire et attendre qu’elle ne s’y accroche plus puis arracher d’un coup sec dans le sens inverse de la pousse des poils.

Dans le cas d’une épilation avec bandes :

  • déposer une bande de cire dans le sens de la pousse des poils,
  • poser la bande de tissu sur la cire, appuyer quelques instants puis arracher d’un coup sec dans le sens inverse de la pousse des poils.

Les résidus de cire, peu nombreux lors de l’épilation à la cire chaude, peuvent être éliminés grâce aux lingettes d’huiles essentielles hydratantes généralement incluses dans le kit.

La cire froide

Ne nécessitant pas de préparation, l’épilation à la cire froide est la méthode la plus pratique et la plus rapide. De toutes les tailles et de toutes les formes, les bandelettes toutes prêtes sont idéales pour s’épiler ou faire des retouches en cas d’imprévus.

Adaptées aux jambes, aux bras, au maillot et au visage (pour éliminer un duvet),  la cire froide adhère moins aux poils que la cire chaude. Ainsi, elle est peu efficace sur les zones où le sens du poil n’est pas homogène (les aisselles) ou sur les petites zones qu’il faut ensuite retravailler à la pince à épiler.

Réutilisables plusieurs fois, les bandes de cire froide doivent être chauffées entre les mains avant de procéder à l’épilation.

L’application se déroule ensuite de la manière suivante :

  • détacher le papier protecteur,
  • appliquer la bande dans le sens du poil,
  • appuyer quelques instants sur la bande,
  • retirer d’un coup sec dans le sens opposé à la pousse,
  • éliminer les résidus grâce aux lingettes.

La cire orientale

L’épilation à la cire orientale est la solution la plus naturelle. Facile à réaliser chez soi,  cette cire ne contient que des produits naturels (eau, sucre, miel, citron), réduisant le risque de réactions allergiques. Elle est moins douloureuse que les autres cires et s’adapte ainsi à toutes les peaux et à toutes les zones du corps. Sa teneur en sucre et en miel procure une action exfoliante sur la peau qui permet de diminuer le risque de poils incarnés.

Cependant, l’utilisation de la cire orientale nécessite de l’entraînement avant d’obtenir un résultat impeccable. Adhérant moins bien que la cire chaude, la cire orientale doit être maintenue tiède. Si elle est trop froide, elle sera difficile à malaxer, si elle est trop chaude, elle n’adhérera pas suffisamment aux poils.

Il ne reste plus qu’à suivre les instructions ci-dessous :

  • passer les mains sous l’eau pour que la cire ne colle pas.
  • prendre un morceau de cire et lui donner une bonne consistance en l’étirant 5 à 6 fois entre les deux mains. Si le résultat est trop dur, il suffit de passer la main libre sous l’eau.
  • rassembler la boule de cire dans une main, l’étaler du bout des doigts dans le sens de la pousse des poils sur la zone à épiler.
  • sans attendre, tirer d’un coup sec dans le sens inverse de la pousse.
  • reformer une boule et recommencer.

Lorsque la boule est trop molle ou lorsqu’elle est pleine de poils, il est nécessaire de la changer. Après l’épilation, les résidus de cire orientale peuvent être éliminés à l’eau.

Partager

Partager cette page avec vos amis